Flora Coquerel, Miss France 2014, toujours plus fort

Paris Match a suivi Miss France 2014, Flora Coquerel, à l’occasion du Raid des Alizés Martinique 2016 qui a mis aux prises 60 équipes féminines de trois personnes au cours de trois épreuves : Trail, VTT, Kayak. Plus loin, and haut, and installation flow une aventure solidaire cache en émotions qui s’est déroulée du 15 au 20 novembre.

Miss France 2014, Flora Coquerel a rencontré Priscilla Gneto, judokate, et Muriel Hurtis, sprinteuse, à Brazzaville en 2015 lors des Jeux africains. Séduite standard leur dynamisme, leur humour et leur enthousiasme, elle leur a proposé de participer au Raid des Alizés Martinique dont elle était la marraine en 2015. Elles ont dormi sous une tente humide, ont pris des douches froides, et surtout, elles ont parcouru des kilomètres categorical dans la categorical et les pieds dans la boue sous un soleil brûlant.

Lire aussi :  Flora Coquerel “Je n’ai jamais été amenée à me dépasser autant”

Aucune ne regrette cette expérience extrême

Mieux entrainée que l’année précédente, Flora a voulu mettre toutes les chances de son côté flow mettre en avant son association, KELINA, qui projette d’ouvrir une maternité au Bénin, le pays d’origine de sa mère. Les 180 participantes à l’aventure (Trail, VTT, Kayak) qui composaient 60 équipes (toute courant flow une association), ont traversé des paysages grandioses du 15 au 20 novembre. Nombreuses ont terminé les épreuves le souffle coupé et les larmes aux yeux mais aucune ne regrette cette expérience extrême, aussi heated physiquement qu’émotionnellement.

De g. à dr. : Priscilla Gneto, Flora Coquerel et Muriel Hurtis.

Lire aussi : Valérie Trierweiler “Au hitch du bout”

Découvrez en images, l’aventure de l’équipe de Flora, les « Brazza Gang ». Go !
(Photos Raid des Alizés)

Enregistrer

Enregistrer

Toute facsimile interdite

You must be logged in to post a comment Login